La graine germée, une alliée pour votre alimentation

DATE : 9 janvier 2022 By :

Ameline – Naturopathe

Une graine germée, c’est une graine que l’on fait pousser hors-sol pour une utilisation alimentaire. Exactement comme quand vous faites une préparation de semis pour votre potager. Vous avez déjà fait un semis, n’est-ce pas ?

 

Quelles graines germées peut-on consommer?

Il en existe une multitude ! Les graines germées sont très nombreuses et elles possèdent un apport nutritif très riche. Pour s’y retrouver, je vous propose de distinguer les graines en 4 catégories :

Les graines de légumes : carotte, oignon, radis, poireau, luzerne…

Les graines de légumineuses : pois chiches, haricot mungo, lentilles…

Les graines de céréales : seigle, épeautre, sarrasin, quinoa, avoine, blé, millet…

Les graines d’oléagineuses : noisette, sésame, tournesol, amande…

Si les graines germées sont nombreuses à pouvoir être consommées, ce n’est pas le cas de toutes. Toutes les graines issues de végétaux aux feuilles toxiques ne peuvent être ingérées, tout comme les graines de tomate, de poivron, d’aubergine, de rhubarbe et de soja jaune.

 

Quelles sont ses vertus?

La graine germée, consommable, est extrêmement riche en micronutriments. Elle se compose de l’ensemble des vitamines (A, B, C, D, E, K), de nombreux minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer, zinc, sodium, phosphore, souffre) et des fibres, des acides gras essentiels et des protéines. Un vrai cocktail de nutriments en une bouchée !

La consommation de graines germées favorise le travail du transit et donc facilite la digestion. Avec son faible apport calorique, la graine germée est facilement digérée tout en ayant un riche apport de nutriments. Aussi, sa contenance en fibres produit un effet rassasiant sur le corps.

Aucune contre-indication n’est à prévoir, cependant l’hygiène de la germination et la provenance des graines doivent être vérifiées avec beaucoup de précautions. Le risque de contamination par bactérie est élevé pendant la phase de germination.

 

Comment la cuisiner?

La graine germée se mange crue la plupart du temps, bien qu’il soit possible de la faire chauffer un peu. Je vous conseille plutôt une consommation crue pour garder tout l’apport des vitamines.

La germination est très simple à faire et ne nécessite que très peu de matériel : un bocal en verre, des compresses de gaz et un élastique. Vous pouvez aussi acheter un germoir ou une machine à germer pour vous faciliter la vie.

Alors, comment fait-on la germination des graines ?

Placez une cuillère à soupe (ou plus) de graines dans votre bocal et couvrez-les avec de l’eau. Attention au choix de l’eau, je vous conseille une eau filtrée ou issue d’une bouteille. Laissez reposer le trempage une nuit pour les petites graines, deux pour les grosses.

Ensuite, videz l’eau et fermez le bocal avec la compresse de manière à laisser l’air circuler à l’intérieur. Retournez votre bocal et inclinez-le à 45° (vous pouvez par exemple mettre votre bocal dans une passoire) et laissez faire la nature. Pour éviter la création de bactéries, veillez à rincer vos graines au moins deux fois par jour.

Une fois que les graines commencent à germer, cela prend 3 jours en moyenne, vous pouvez les manger. Sinon, attendez un petit peu plus longtemps pour obtenir de jeunes pousses et les déguster en guise de salade.

 

Recette : un accompagnement pour vos plats

Il y a de nombreuses manières de consommer les graines germées, mais il faut garder à l’idée qu’elles sont utilisées comme un accompagnement.

Vous pouvez les déguster sur une salade pour donner un goût piquant, dans une omelette (en fin de cuisson), sur n’importe quel plat que vous préparez (soupe, riz aux légumes, gratin, etc.) ou encore dans un sandwich, c’est délicieux.

Certain.es le servent dans des verrines. C’est une belle manière de fournir un apéritif nutritif pour vos invité.es.

 

Alors, vous avez essayé ? Quelle graine vous préférez ?