Essorez vos muscles « poubelle »

DATE : 8 octobre 2020 By :

Ameline – Naturopathe

Bien souvent méconnus car situés en profondeur, il s’agit des psoas. Pourtant, nous les sollicitons régulièrement puisqu’ils nous permettent de nous tenir debout, de marcher, de bouger.

Ils sont appelés « muscles poubelles » car ils accumulent les toxines. Par exemple, ils récupèrent les déchets du système digestif, ils se crispent et se tendent à cause de la position assise, de la sédentarité et à cause du stress et des émotions refoulées… S’ils ne sont pas « nettoyés » régulièrement des douleurs, des troubles du transit etc peuvent apparaître…

Je vous propose quelques outils simples pour « nettoyer » ces muscles…

Tout d’abord, des étirements simple et efficaces…

  • Au réveil, allongé dans votre lit. Rapprochez-vous du bord et laissez tomber une jambe dans le vide. Pliez le genou de la jambe opposée. Avec vos mains, tirez doucement votre genou vers votre ventre pour étirez le psoas de la jambe dans le vide.
    Maintenez la position 30 secondes puis relâcher. Recommencez encore deux autres fois puis faîtes le même exercice avec l’autre jambe (de l’autre côté du lit)

 

  • La fente avant. C’est l’étirement des psoas le plus efficace.
    Sur un tapis, placez un genou au sol (si besoin mettez un coussin dessous pour plus de confort). Placez l’autre pied à environ 50 cm devant vous.
    Gardez le buste bien droit et penchez-vous jusqu’à sentir l’étirement de votre psoas. Maintenez la position 30 secondes puis changer de jambe. Réaliser 3 fois cet exercice soit à la suite ou espacé dans la journée.

 

Enfin, vous pouvez réaliser un automassage :

Allongez-vous confortablement sur le dos sur un tapis ou dans votre lit.  Pliez les genoux afin de soulager les lombaires.

Commencez par une respiration complète en gonflant le ventre à l’inspire et en dégonflant votre ventre à l’expire. La respiration complète permet déjà de commencer à masser votre ventre.

Ensuite, placez vos mains sur votre ventre et commencez à masser doucement de façon intuitive. Observez, ressentez… est-il chaud ? est-il froid ? y-a-t-il des zones plus tendues que d’autres ?

Lorsque vous identifiez une zone tendue, massez la plus longuement et plus en profondeur. Lorsqu’un point est douloureux, maintenez une pression pendant 30 secondes (sans vous faire mal pour autant) puis relâcher.

Réaliser ce massage 2 à 3 fois par semaine pendant au moins 3 minutes. Vous pouvez également ajouter certaines huiles essentielles pour détendre le système digestif.

 

Si vos douleurs, troubles digestifs, du transit persistent, je vous invite à consulter un professionnel de santé. En tant que naturopathe, je vous reçois dans mon cabinet à Gleizé (proche de Villefranche-sur-Saône) pour réaliser un bilan naturopathique.

Merci à François Bertrand pour ses conseils publiés dans Solutions Naturopathie.